Quand on lui parle de marketing, Chantal Thomass nous dit qu’il a été son ennemi pendant des années. « Je ne suis pas une femme d’affaire, je suis une créatrice ».

Quand on lui parle de marketing, Chantal Thomass nous dit qu’il a été son ennemi pendant des années. « Je ne suis pas une femme d’affaire, je suis une créatrice ». D’après elle, le marketing doit accompagner le créateur dans sa démarche, et non pas lui imposer une stratégie. Malgré tout, elle se dit aujourd’hui très contente de l’équipe qui l’entoure, avec laquelle elle travaille main dans le main.Women’s Dresses in San Jose

S‘il lui restait un rêve, Chantal Thomass aurait adoré faire des pièces de haute couture, pour la perfection et la beauté du fait main. Concernant le prêt-à-porter, bien qu’elle en parle avec nostalgie, la page est définitivement tournée. « Je ne reprendrai jamais. Cela m’a rendu très triste, mais maintenant j’ai arrêté depuis trop longtemps. Néanmoins, je regretterai toujours le stress des défilés ». Enfin, Chantal Thomass adorerais faire une capsule Nespresso, si toutefois on le lui proposait… À bon entendeur!Pour terminer cette article, j’aimerais remercier la MMMM de nous avoir permis de rencontrer et de partager avec une grande professionnelle de la mode telle que Chantal Thomass. Quant à vous je vous dis à très vite (j’espère!).

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Related Post

FendiFendi

Enfin, l’évènement tant attendu de cette semaine de la haute couture fut certainement le défilé Fendi. Sweaters for Womens Non seulement c’est la première collection haute couture de la marque,